Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

 f1000018-edited.jpg

Michel SORDI
60 ans, marié, 5 enfants

Rechercher

Articles Récents

24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 17:40

 

J'ai posé aujourd'hui une question orale au gouvernement concernant la pérennité des 2 200 emplois directs et indirects de la centrale de Fessenheim et l’avenir des industries grosses consommatrices d’électricité en France.

La question était adressée à M. Arnaud MONTEBOURG, Ministre du redressement productif. En effet les choix énergétiques faits par le gouvernement vont conduire à une augmentation importante du prix de l’électricité pour les ménages et pour les entreprises ce qui met en danger des pans entiers de notre industrie. Des milliers d’emplois sont menacés. Le pouvoir d’achat des ménages va encore diminuer.

Je rappel que le rapport annuel de l’Autorité de Sureté Nucléaire (ASN) sur la sûreté nucléaire indique que Fessenheim est l’une des centrales les plus sûres de France.

Je regrette que la réponse à ma question ait été portée par Mme. Delphine BATHO, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Cela révèle le dogmatisme dans lequel s’inscrit la décision de fermer la centrale de Fessenheim et l’absence de prise en compte de la question de l’emploi, du pouvoir d’achat et de la compétitivité de l’industrie française. 

 


Question au Gouvernemnt - Mercredi 24 avri2013... par michelsordi

Texte de la question : 

"Ma question s’adresse à Monsieur Arnaud Montebourg, Ministre du Redressement Productif.

J’y associe les 2 200 salariés directs et indirects de la centrale nucléaire de Fessenheim.

Monsieur le ministre,

Le 16 avril, l’Autorité de Sureté Nucléaire a rendu son rapport annuel sur l’état de la sûreté des centrales en France.

Dans ce rapport, l’ASN qui est unanimement reconnue pour sa compétence technique et son indépendance, précise que Fessenheim est l’une des centrales les plus sûres de France.

Les services de Madame Batho, Ministre de l’Environnement ont d’ailleurs soutenu ce point de vue devant le Conseil d’Etat, saisit d’une demande de fermeture immédiate par une association environnementale.

Il en va de même pour M. Francis ROL TANGUY, délégué interministériel chargé de la fermeture de la centrale de Fessenheim, qui je lis « Balaye d’un revers de main ironique la référence du candidat Hollande au risque sismique à Fessenheim, en rappelant qu’il était en campagne ».

Tout le monde reconnait donc la qualité du travail réalisé par EDF et par les salariés de la centrale pour améliorer, encore et toujours la sûreté des installations.

280 millions d’Euros ont été investis ces dernières années et  En 2012 les agents ont bénéficiés de plus de 100 000 heures de formation !

Nous bénéficions du prix de l’électricité le moins cher d’Europe ! Ce qui est bon pour le pouvoir d’achat de nos concitoyens et pour nos entreprises.

Je vous fais deux suggestions :

 La première : Je souhaite qu’une mission d’information parlementaire soit mandatée pour évaluer l’effet de la politique gouvernementale sur le prix de l’électricité pour les ménages et les entreprises.

La seconde : Ne serait-il pas judicieux, de s’en tenir aux conclusions de l’ASN, et donc de laisser Fessenheim produire ses 12,4 milliards de Kilowatt-Heure afin que vous puissiez, Monsieur le Ministre, proposer des tarifs avantageux aux entreprises grosses consommatrices d’électricité, aujourd’hui fragilisées par les hausses annoncées du prix de l’énergie et en difficulté du fait de la crise économique.

Ma question, Monsieur le Ministre, Le redressement productif a besoin d’électricité bon marché. Que comptez-vous faire ? "

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORDI - dans Assemblée Nationale
commenter cet article

commentaires