Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

 f1000018-edited.jpg

Michel SORDI
60 ans, marié, 5 enfants

Rechercher

Articles Récents

3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 15:02

Au 1er avril, ce n’est pas un poisson qui attendra les retraités mais bien un « poison d’avril ».

Alors que le gouvernement de François Fillon mettait tout en œuvre pour maintenir l’équilibre de notre système de retraite et protéger les retraités, il est clair aujourd’hui que le gouvernement de Jean-Marc Ayrault s’apprête à s’attaquer à nos aînés.

Et s’il y a une catégorie de personnes que l’on doit protéger c’est bien les retraités. Ces hommes, ces femmes, nos pères, nos mères, nos grands-parents qui ont travaillé toute leur vie au service de notre pays pour construire la France d’aujourd’hui. Maintenant, ils méritent une certaine sérénité.

Pourtant, la majorité socialiste prépare des attaques en règle sur les revenus et la fiscalité des retraités.

La première consiste à désindexer les pensions complémentaires de l’évolution des prix à la consommation, de l’inflation. Or les pensions de retraite étaient toujours indexées sur le pouvoir d’achat afin de permettre aux retraités de bénéficier d’une augmentation de leurs revenus.

La seconde, c’est l’entrée en vigueur de la nouvelle taxe CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité pour l’Autonomie) d’un montant de 0.3% qui viendrait diminuer le montant de toutes les retraites.

Un retraité ne devrait jamais être en situation de pouvoir toucher une pension de retraite inférieure aux pensions précédentes. Aussi, nous proposons, avec Christian Estrosi, de figer, deux ans après le départ à la retraite, la masse globale d’imposition du retraité et de lui garantir une stabilité fiscale jusqu’à la fin de sa vie.

Nous déposerons ainsi des propositions de loi visant à garantir et protéger le niveau de revenu des retraités.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORDI - dans Assemblée Nationale
commenter cet article

commentaires