Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

 f1000018-edited.jpg

Michel SORDI
60 ans, marié, 5 enfants

Rechercher

Articles Récents

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 16:41

Suite à l’émission « La voix est libre » du 18 mai dernier sur France 3 Alsace, au cours de laquelle M. Rol-Tanguy a fait valoir son rôle dans l’évolution du dossier Stocamine, Michel SORDI a écrit au Premier ministre pour l’interroger sur la nature exacte de la mission confiée au délégué interministériel chargé de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim. Il en appelait à la transparence et demandait à Jean-Marc Ayrault d’éclaircir la situation et la façon dont le délégué interministériel mène ses missions. 

Michel SORDI a donc été très surpris d’apprendre dans la presse de ce jour que M. Rol-Tanguy a accompagné, mardi dernier, le préfet du Haut-Rhin dans une visite en fond de mine à Stocamine à Wittelsheim.

M. Rol-Tanguy est chargé de la fermeture et de la reconversion du site de Fessenheim. Loin de faire l’unanimité, cette mission exigerait que l’on s’y intéresse pleinement. Confier à la même personne deux dossiers distincts laisse planer le doute sur la façon dont ils peuvent être gérés. Les 2 200 emplois directs et indirects de Fessenheim ne peuvent pas dépendre de l’issue d’un autre dossier du département.

La mission confiée à M. Rol-Tanguy à Fessenheim, censée faire l’objet d’un dialogue social exemplaire, est plus que discutable dans son exécution. Au dialogue social exemplaire évoqué dans sa lettre de mission, le délégué interministériel a préféré mêler plusieurs dossiers sensibles de la région en dehors de tout mandat officiel faisant peser des soupçons graves sur sa neutralité et sa manière d’aborder la reconversion du site de Fessenheim.

Michel SORDI considère que confier à M. Rol-Tanguy la médiation du dossier Stocamine en plus de la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, c’est négliger chacune des deux missions. Celles-ci méritent chacune qu’on s’en occupe à temps plein !

Michel SORDI rappelle qu’il s’oppose fermement à la fermeture de la centrale de Fessenheim, à la suppression de ses 2 200 emplois et à la hausse du prix de l’électricité dans une conjoncture économique et sociale difficile.

Alors que la transparence de la vie politique fait actuellement l’objet d’une surenchère gouvernementale permanente, il serait grand temps que l’exécutif mette fin au mélange des genres autour des fonctions de M. Rol-Tanguy et ne s’engage pas dans la connexion de deux questions majeures pour notre territoire.  

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel SORDI
commenter cet article

commentaires